CONDITIONS GÉNÉRALES DE TRANSPORT POUR LES PASSAGERS

La société DreamJet est une société par action simplifiée à associé unique, ayant son siège social situé 21-37 rue de Stalingrad, 94110 ARCUEIL et immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Créteil sous le n° FR 38798 090 627 (ci-après « DreamJet »), qui a pour activité l’exploitation d’une compagnie de transport aérien sous la dénomination commerciale « La Compagnie, Boutique Airline ».

L’achat d’un Billet de transport aérien auprès de DreamJet constitue un contrat de transport entre l’utilisateur du billet et DreamJet, pour voyager sur un Vol exploité par elle ou par l'un de ses partenaires. Ce contrat de transport est soumis aux conditions contractuelles spécifiques du Billet, aux Tarifs applicables et aux présentes Conditions Générales de Transport, ainsi qu’aux réglementations de DreamJet ou du partenaire de partage de code réalisant la prestation.

Article 1 - Définitions

Les termes utilisés dans les présentes Conditions Générales de Transport, qui sont listés cidessous, ont la signification suivante (au singulier ou au pluriel) :

Agent Agréé : désigne tout agent de vente de Billets aux Passagers, nommé par le Transporteur pour le représenter en vendant un service de transport aérien sur les lignes du Transporteur.

Bagages : désigne les objets personnels, qui accompagnent le Passager sur le Vol. Sauf disposition contraire, ce terme désigne à la fois les Bagages Enregistrés et les Bagages non Enregistrés.

Bagages Enregistrés : désigne les Bagages que le Transporteur prend en garde et pour lesquels le Transporteur a délivré une Fiche d'Identification de Bagage et/ou un Bulletin de Bagage. Ces Bagages Enregistrés voyagent dans la soute de l'aéronef.

Bagages non Enregistrés (ou Bagages à Main) : désigne tous les Bagages, à l'exception des Bagages Enregistrés. Le Passager les transporte avec lui dans l'aéronef.

Billet : désigne un document en cours de validité établissant le droit à être transporté du Passager par le Transporteur. Ce document est délivré au Passager par le Transporteur ou un Agent Agréé, sous la forme d’un Billet Electronique ou d’un Titre de transport.

Billet Complémentaire : désigne un Billet émis à l’intention du Passager, uniquement en complément d’un autre Billet, et dont l'ensemble constitue un seul et même contrat de transport. Billet Electronique : désigne un Itinéraire et un Reçu, des Coupons de Vol Electroniques et tout autre document d'embarquement délivrés au Passager.

Bulletins de Bagage : désigne les parties du Billet du Passager se rapportant au transport des Bagages Enregistrés du Passager.

Code de Désignation du Transporteur : désigne les deux ou trois lettres et le numéro identifiant une compagnie aérienne spécifique.

Conditions Générales de Transport : désigne les présentes Conditions Générales de Transport de Passagers ou, selon le cas, celles du Transporteur effectuant la prestation de transport.

Consommateur : désigne toute personne physique ayant acheté un Billet pour voyager à des fins qui n’entrent pas dans le cadre de son activité commerciale, industrielle, artisanale ou libérale.

Convention : désigne, selon le cas, l’une des conventions suivantes ainsi que toute convention modifiant et/ou remplaçant ces conventions :

  • la Convention pour l'unification de certaines règles relatives au transport aérien international du 12 octobre 1929 (désignée ci-après la Convention de Varsovie),
  • le Protocole de La Haye du 28 septembre 1955 et les Protocoles de Montréal n°1, 2 et 4 de 1975, modifiant la Convention de Varsovie,
  • la Convention supplémentaire de Guadalajara du 18 septembre 1961,
  • la Convention pour l'unification de certaines règles relatives au transport aérien international, signée à Montréal le 28 mai 1999 (aussi appelée la Convention de Montréal).

Coupon : désigne un Coupon de Vol papier et/ou un Coupon de Vol Electronique, chacun d’entre eux comportant le nom du Passager devant effectuer le Vol identifié sur le Coupon et conférant chacun au Passager un droit à voyager sur le Vol spécifique indiqué sur le Coupon.

Coupon de Vol : désigne la partie du Billet comportant les mots « Bon pour passage » imprimés. Dans le cas d'un Billet Electronique, il s'agit du Coupon de Vol Electronique.

Coupon de Vol Electronique : désigne un Coupon de Vol électronique pour un Billet Electronique contenu dans la base de données informatique du transporteur émetteur.

Coupon Passager : désigne la partie du Billet portant une mention le désignant comme tel et qui doit être conservée par le Passager.

Dommage : désigne le décès, toute lésion corporelle, tout préjudice corporel, toute perte matérielle ou pécuniaire, totale ou partielle, tout Vol ou tout autre Dommage, ou tout retard en relation avec un Bagage survenant du fait du transport aérien ou qui sont en rapport avec celui-ci ou avec d’autres services prestés par le Transporteur ou ses sous-traitants dans le cadre du transport aérien ou tout retard subi par un Passager.

DTS (Droits de Tirage Spéciaux) : désigne les droits de tirage spéciaux, tels que définis par le Fonds monétaire international.

Escales : désigne un arrêt intermédiaire au cours du voyage, à l'exception de l'aéroport de départ et de celui de destination, indiqués sur le Billet, ou dans les horaires, comme des arrêts programmées sur l’itinéraire.

Fiche d'Identification de Bagage : désigne le document remis au Passager, destiné à identifier individuellement chaque Bagage Enregistré.

Force Majeure : désigne tout évènement imprévisible, extérieur et difficilement surmontable qui empêcherait l’exécution de toutes ou partie des obligations résultant du contrat de transport. Seront en particulier considérés comme des cas de Force Majeure : la guerre, la guerre civile, les émeutes, les actes de terrorisme, les attentats, les catastrophes naturelles, les explosions, les feux, les grèves et conflits sociaux des salariés du Transporteur ou de tiers, les intempéries, les pénuries ou les hausses très importantes du prix du kérosène.

Heure Limite d'Enregistrement : désigne l'heure limite déterminée par le Transporteur délivrant le Billet et à laquelle le Passager doit avoir achevé l'enregistrement et reçu sa carte d'embarquement.

Itinéraire et Reçu : désigne un ou plusieurs documents délivrés sur support papier, par télécopie, par courriel électronique, ou livrés par procédé électronique à des Passagers voyageant avec des Billets, ou droits à voyager, électroniques. Ce ou ces documents mentionnent le nom du Passager, des informations relatives au Vol et un reçu.

Jours : désigne chacun des sept jours de la semaine.

Passager : désigne toute personne physique en possession d'un Billet, transportée ou devant l'être, à bord d'un aéronef, à l’exception des membres de l'équipage ; ou, s'agissant du remboursement d'un Billet, la personne ayant payé celui-ci.

Passager en Transit : désigne un Passager arrivant dans un aéroport pour poursuivre son voyage vers un autre pays :

  • sur le même Vol, à partir de cet aéroport ;
  • sur un Vol de Correspondance, à partir de cet aéroport ;
  • sur un Vol de Correspondance, à partir d'un autre aéroport ;
  • sur un Vol continuant sur le même itinéraire, à partir de cet aéroport.

Partage de Codes (ou Code share) : désigne un Vol opéré soit par le Transporteur, soit par un transporteur aérien auprès duquel le Transporteur a associé son Code de désignation.

Période de Validité : désigne la période pour laquelle le Billet est valable aux fins de transport.

Personne Ayant Droit à Indemnisation : désigne le Passager ou toute personne pouvant prétendre à réparation au titre dudit Passager conformément au droit applicable.

Réglementations du Transporteur : désigne les réglementations spécifiques du Transporteur concernant notamment les enfants non accompagnés, les Passagers à mobilité réduite, les femmes enceintes, les Passagers malades, le transport d'animaux, les restrictions en matière d'utilisation de dispositifs électroniques à bord de l'aéronef, l'interdiction de fumer et la consommation d'alcool à bord, les articles qu'il est interdit de transporter dans ses Bagages, et les limites en matière de dimensions, de taille et de poids des Bagages.

Réservation : désigne une demande de transport effectuée par un Passager qui a été enregistrée par le Transporteur ou un Agent Agréé.

Tarifs : désigne les conditions tarifaires publiées par le Transporteur, et déposés, le cas échéant, auprès des autorités compétentes.

Titre de Transport : désigne un Billet sous une forme autre qu’un Billet Electronique.

Transporteur : désigne DreamJet ou tout autre transporteur dont le Code de Désignation apparaît sur le Billet ou sur un Billet Complémentaire.

Vol : désigne un vol opéré par le Transporteur.

Vol de Correspondance : désigne tout Vol postérieur au Vol effectué à partir du lieu de départ, assurant la suite du voyage, sur le même Billet ou un Billet Complémentaire.

Article 2 – Champ d’application

2.1 Principes généraux

Les Conditions Générales de Transport, sauf disposition contraire, s’appliquent à tout Vol, ou portion de Vol, pour lequel le Code de Désignation du Transporteur apparaît sur le Billet ou le Coupon ainsi qu'à toute autre situation dans laquelle le Transporteur est légalement responsable envers le Passager, dans le cadre du contrat de transport conclu entre le Transporteur et le Passager.

Cependant, les Conditions Générales de Transport ne sont pas applicables dans les situations où elles sont contraires au droit en vigueur ou à des Tarifs déposés, auxquels cas, ce droit ou ces Tarifs prévaudraient.

En cas de différence entre les Conditions Générales de Transport et les Réglementations du Transporteur, les Conditions Générales de Transport prévaudront. En cas d’invalidation d'une ou de plusieurs dispositions des Conditions Générales de Transport, les autres dispositions des Conditions Générales de Transport demeureront valides et seront applicables.

2.2 Partage de Code

Certains services aériens de la société DreamJet sont susceptibles de faire l´objet d´un accord en Partage de Codes avec d´autres transporteurs. Dans de tels cas, les Conditions Générales de Transport s’appliqueront et le Passager sera informé de l´identité du Transporteur, au moment de la Réservation ou au plus tard lors de l´enregistrement.

Article 3 - Billets

3.1 Propriétés des Billets

Les Billets sont nominatifs. Seuls les Passagers dont le nom figure sur le Billet peuvent être transportés. L’identité du détenteur du Billet peut être vérifiée à tout moment.

Sauf disposition contraire, le bénéficiaire d’un Billet, identifié comme tel sur le Billet, n’est pas autorisé à transférer ou à céder son Billet.

Les Billets vendus par le Transporteur ou un Agent Agréé peuvent être selon le cas, partiellement ou totalement non remboursables. Il appartient au Passager de choisir les Tarifs correspondant le mieux à ses attentes et de veiller à contracter les assurances appropriées pour couvrir les cas où il aurait à annuler son voyage, à l’exclusion de toute responsabilité du Transporteur.

Le Billet est, et demeure à tout moment la propriété du Transporteur. Le bénéficiaire du Billet doit s’assurer avant de voyager qu'il n'est pas perdu, ni volé.

Le prix payé par le Passager est fondé sur le Tarif du Transporteur pour le transport indiqué sur le Billet.

3.2 Conditions d’utilisation des Billets et Coupons de Vol

Seuls les Passagers présentant un Billet Electronique ou un Titre de transport valable sont en droit d'être transportés sur un Vol. Toutefois peut être autorisé à être transporté le Passager présentant un Billet comportant l’ensemble des éléments suivants :

  • le Coupon de Vol pour ce Vol,
  • tous autres Coupons de Vol non utilisés, et
  • le Coupon Passager.

Le bénéficiaire d’un Billet dégradé, déchiré, endommagé, modifié ou altéré pourra se voir refuser d’être transporté, sans que cela engage la responsabilité de DreamJet ou du Transporteur.

Le Billet est valable uniquement pour le transport indiqué sur celui-ci, depuis le lieu de départ jusqu'à la destination finale en passant par toutes Escales convenues. A ce titre, le Passager doit utiliser tous les Coupons dans l'ordre indiqué sur le Billet pour que le Billet soit valable.

Le Transporteur acceptera chaque Coupon de Vol du Billet pour transport dans la classe, à la date et sur le Vol pour lesquels le Passager possède une Réservation, à moins que le Passager ne remplisse pas les conditions d'enregistrement et d'embarquement prévues dans les Conditions Générales de Transport, ou que le Transporteur ne doive l’empêcher d'embarquer en raison d'une surréservation, ou encore que le Transporteur n'exerce son droit à refuser de le transporter conformément aux Conditions Générales de Transport.

Si le Transporteur délivre un Billet sans qu'une Réservation soit indiquée sur celui-ci, le Passager peut effectuer une Réservation ultérieurement. Cependant, cette possibilité dépendra du Tarif applicable à la date de la Réservation ultérieure et de la disponibilité d'un siège sur le Vol choisi par le Passager.

L’annulation par le Passager d’une Réservation avant l'Heure Limite d'Enregistrement pour son Vol n’entraînera pas nécessairement l'annulation de son Billet retour, ni de ses Réservations pour la suite du voyage.

Si le Passager omet d'annuler une Réservation avant l'Heure Limite d'Enregistrement pour son Vol, et qu’il ne se présente pas pour l'embarquement, le Transporteur peut décider d'annuler son Billet retour et/ou ses Réservations pour la suite du voyage.

3.3 Modification du Billet

Toute modification du Billet doit se faire avec l’accord du Transporteur ou de l’Agent Agréé et selon les modalités et Tarifs définis par le Transporteur ou l’Agent Agréé.

Si certains changements n'entraînent pas de modifications tarifaires (en fonction des Tarifs indiqués), d'autres changements, tels que le changement du point de départ ou de destination de voyage peuvent avoir pour résultat de modifier le Tarif applicable. De nombreux Tarifs ne sont valables qu'aux dates et pour les vols indiqués sur le Billet et ne peuvent être modifiés, à moins de payer un complément tarifaire. Il appartient au Passager de s’informer sur les conditions de modification de son Billet auprès du Transporteur.

3.4 Période de validité du Billet

Sauf indication contraire figurant sur le Billet, dans les Conditions Générales de Transport, ou dans tous Tarifs applicables, un Billet peut être utilisé aux fins de transport durant :

  • un (1) an à compter de la date de son émission, ou,
  • pour les Billets couvrant plusieurs transports, un (1) an à compter de la date à laquelle le Passager a voyagé pour la première fois en utilisant le Billet, dès lors que le premier Vol a été effectué dans l'année ayant suivi la date d'émission.

Si le bénéficiaire du Billet n’a pas été en mesure de voyager pendant la période de validité de ce Billet, le Transporteur ou l’Agent Agréé pourra discrétionnairement décider de prolonger, pour une période qu’il déterminera, la période de validité du Billet ou de procéder au remboursement du prix qui a été payé.

/

.4 Billets de remplacement

A la demande du Passager, le Transporteur peut, à sa seule discrétion, accepter de remplacer le Billet du Passager par un nouveau Billet.

Dans une telle situation, le Passager doit signer un accord aux termes duquel il s’engage à rembourser au Transporteur tous les coûts et toutes les pertes, jusqu'à concurrence de la valeur du Billet original, que le Transporteur ou un autre transporteur supporterait en conséquence de l'utilisation abusive du Billet.

En cas de remplacement du Billet par un nouveau Billet, le Passager pourra être tenu de payer des frais de dossier au titre de l'émission d'un nouveau Billet.

Article 4 - Réservations

4.1 Dispositions générales

Le Transporteur ou l’Agent Agréé enregistre la Réservation dans le système informatique du Transporteur. A la demande du Passager, le Transporteur ou l’Agent Agréé remet au Passager une confirmation écrite de sa Réservation.

Certains Tarifs sont assortis de conditions limitant ou excluant les droits du Passager à modifier ou à annuler sa Réservation.

Le Transporteur ou les Agents Agréés, peuvent facturer au Passager des frais supplémentaires au titre de l'émission ou de la modification de son Billet, ou au titre de la fourniture d'autres services de Réservation en application du Tarif en vigueur au jour de cette émission ou modification.

4.2 Annulation de la Réservation en cas de non-paiement du prix

Si le Passager ne s’est pas acquitté du prix de son Billet, des surcharges, des taxes, frais, charges ou redevances applicables au plus tard à la date fixée par le Transporteur ou l’Agent Agréé, ces derniers peuvent décider d'annuler la Réservation, sans préjudice de la perception de tous les frais y afférents.

4.3 Données à caractère personnel

Le Transporteur et les sociétés affiliées au Transporteur, les Agents Agréés et toutes autres sociétés impliquées dans la fourniture des services de réservation, de paiement, de transport ou des services aux installations, et des services liés ou à des entreprises de traitement de données peuvent utiliser les données à caractère personnel collectées dans le cadre de la Réservation, y compris toute information concernant l’historique d'achat et la manière dont la personne concernée utilise les services et installations du transporteur, à des fins non commerciales.

Avec l’accord préalable de la personne concernée, ces données à caractère personnel pourront être utilisées à des fins commerciales.

Les autorités publiques, et en particulier les autorités publiques de prévention et de répression peuvent requérir la communication de ces informations, sans que le Transporteur ou les Agents Agréés puissent s’y opposer. Les données personnelles de la personne concernée pourront, le cas échéant, être envoyées hors de l'Espace économique européen.

Les personnes concernées disposent d’un droit d’accès, de modification et de rectification sur les informations personnelles ainsi collectées, conservées, et transférées dans la mesure où celles-ci s’avèreraient inexactes ou incomplètes. Elles peuvent exercer ce droit par courrier adressé au siège social de DreamJet (53, avenue Jean Jaurès, 93350 Le Bourget, France).

4.4 Passagers nécessitant la prise de dispositions préalables

Un Passager peut demander au Transporteur ou à l’Agent Agréé, au moment de la Réservation, de lui fournir une assistance particulière. Dans un tel cas, le Transporteur ou l’Agent Agréé s’efforcera dans la mesure du possible de satisfaire la demande du Passager. Le Transporteur peut décider, à tout point d’embarquement et/ou de correspondance, de refuser d'assurer le transport du Passager ou celui de l’un de ses Bagages si un Passager réclame une assistance particulière lors de l’enregistrement ou de l’embarquement non demandée au moment de la Réservation du voyage.

Le Transporteur peut décider, à tout point d’embarquement et/ou de correspondance, de refuser d'assurer le transport du Passager ou celui de l’un de ses Bagages lorsque le Passager est un enfant non accompagné, une femme enceinte ou un Passager malade et que les dispositions raisonnablement requises en vue de leur transport n'ont pas été prises avant leur enregistrement.

Dans les hypothèses prévues ci-dessus, le Transporteur se réserve le droit d'annuler la Réservation du Passager et de résilier le Contrat de transport sans avoir à rembourser le prix du Billet. Le Passager sera en situation de refus d'embarquement et devra alors supporter tous les frais conséquents.

4.5 Siège

Le Transporteur ne peut garantir que le Passager sera en mesure d’occuper un siège donné. Il peut modifier l’affectation des sièges à tout moment, même après l’embarquement à bord de l’aéronef, en fonction de ses besoins, notamment pour des raisons de bon fonctionnement, de sûreté ou de sécurité.

4.6 Type d'avion

Le type avion indiqué au Passager au moment de la Réservation du Billet ou ultérieurement est donné à titre indicatif. Des impératifs liés à la sécurité et à la sûreté, des raisons indépendantes du Transporteur, des contraintes d'exploitation peuvent conduire le Transporteur à modifier le type avion sans que cela n'engage sa responsabilité. 

4.7 Reconfirmation des Réservations

Le Passager peut, dans certains cas, être tenu de reconfirmer les Réservations effectuées. Le Transporteur indique au Passager les conditions et délais dans lesquels le Passager doit reconfirmer les Réservations effectuées afin de poursuivre son voyage ou d’effectuer son voyage de retour.

A défaut de confirmation dans les conditions et délais indiqués par le Transporteur au Passager, le Transporteur peut décider d’annuler les Réservations effectuées pour des vols intermédiaires, ultérieurs ou retour, sans préjudice de la perception de tous les frais y afférents.

Article 5 – Les droits du Passager

5.1 Les droits du Passager en cas de Force Majeure

Tout ou partie du prix du Billet, lorsque le voyage n’a pas pu être effectué du fait d’un cas de Force Majeure, peut être non remboursable. Dans une telle situation, le Transporteur accorde au Consommateur un crédit pour la partie non-remboursable du prix lorsque les conditions suivantes sont cumulativement réunies :

  • le Consommateur dispose d'un Billet qui n'a absolument pas été utilisé ;
  • le Consommateur a prévenu avec promptitude le Transporteur de l'existence des événements de Force Majeure et,
  • le Consommateur apporte au Transporteur la preuve de la réalité de ces événements de Force Majeure.

Le crédit peut être utilisé pour un voyage ultérieur pour un transport réalisé avec le Transporteur, par le Passager ou par toute personne de son choix. Le Transporteur se réserve le droit de facturer des frais de dossier dont le montant sera imputé sur ce crédit.

5.2 Le droit du Passager à transférer sa Réservation lorsque la règlementation forfaits voyages, forfaits vacances et forfaits voyage organisé s'applique

Si le Passager en fait la demande, le Transporteur ou un Agent Agréé peut délivrer un nouveau Billet à une autre personne en remplacement du Billet du Passager lorsque les conditions légales et règlementaires le requièrent en matière de forfaits voyages, forfaits vacances et forfaits voyage organisé.

Dans un tel cas, le Passager doit :

  • rapporter la preuve, du fait qu’il s’est conformé aux dispositions légales et règlementaires et qu’il est en droit de transférer la Réservation ;
  • adresser au Transporteur ou à un Agent Agréé une notification avec un préavis raisonnable, et au plus tard sept (7) jours avant le début du voyage, de son intention de transférer la Réservation avant la date de départ ;
  • indiquer au Transporteur ou à un Agent Agréé le nom complet, l'adresse et le numéro de téléphone de la personne au nom de laquelle il souhaite que soit émis le nouveau Billet ;
  • remettre au Transporteur ou à un Agent Agréé son Billet et payer au Transporteur ou à l’Agent Agréé des frais de dossier au titre de l'émission du nouveau Billet.

Article 6 – Passagers à mobilité réduite

6.1 Dispositions générales et Réservations

Tout Passager à mobilité réduite ayant besoin d'une assistance spécifique doit informer le Transporteur de ses besoins particuliers au moment de la Réservation.

Le Transporteur assure le transport du Passager à mobilité réduite lorsque des dispositions ont été prises pour tenir compte de ses besoins particuliers. Même lorsque le Passager n’informe pas le Transporteur, au moment de la Réservation, de ses besoins particuliers, le Transporteur s’engage à mettre en oeuvre tous efforts raisonnables pour tenir compte de ses besoins particuliers. Dans ce cas, le Transporteur ne sera tenu qu’à une obligation de moyen.

6.2 Siège

Toutes les règles en matière de sièges figurant dans les Conditions Générales de Transport s'appliquent à l'attribution de sièges aux Passagers à mobilité réduite. Lorsque, de surcroît, le handicap du Passager requiert que lui soit attribué un siège cloison, par exemple, dans le cas d'une invalidité pour laquelle il doit être accompagné(e) en cabine d'un chien d'aide, conformément aux dispositions des Conditions Générales de Transport, et dans la mesure où le Passager à mobilité réduite demande effectivement un siège cloison, celui-ci sera mis à sa disposition, s'il n'a pas déjà été attribué à un autre Passager à mobilité réduite.

6.3 Voyage avec un accompagnateur

Lorsque cela est impératif pour la sécurité du Passager à mobilité réduite, ou si celui-ci n’est pas en mesure d'assurer sa propre évacuation de l'aéronef, ou encore, si le Passager à mobilité réduite ne peut comprendre les instructions de sécurité, le Transporteur peut affecter au Passager un personnel d'accompagnement.

6.4 Bagages

Le transport des dispositifs d'assistance, tels qu'un fauteuil roulant ou une canne, est gratuit, de sorte qu'ils ne seront pas pris en compte dans la franchise de Bagages.

En ce qui concerne les vols dans le cadre desquels l'utilisation d'oxygène médical est autorisée, l’utilisation du service d'oxygène médical sera facturée en supplément du prix du Billet au Passager à mobilité réduite. En outre, le Passager à mobilité réduite devra impérativement être assisté d'un accompagnateur.

Le Transporteur se réserve le droit de ne pas accepter les Passagers devant voyager sur une civière.

Article 7 - Enregistrement et embarquement

Le Passager doit avoir achevé le processus d’enregistrement et avoir reçu sa carte d'embarquement pour le Vol au plus tard à l'Heure Limite d'Enregistrement. A défaut, le Transporteur peut décider d'annuler la Réservation du Passager et de ne pas le transporter.

Le Passager doit s’informer au préalable des Heures Limites d'Enregistrement et les respecter. Si le voyage du Passager comporte des parcours ultérieurs, il doit s’informer des Heures Limites d'Enregistrement auprès des transporteurs concernés.

Le Passager doit se présenter à la porte d'embarquement au plus tard à l'heure indiquée lors de l'enregistrement. A défaut, le Transporteur peut décider de ne pas transporter le Passager.

La responsabilité du Transporteur ne pourra en aucun cas être recherchée en cas de non-respect, par le Passager, des délais mentionnés ci-dessus.

Article 8 – Prix, surcharges, taxes, frais et charges, devise

8.1 Prix et surcharges

Sauf indication contraire, le prix du Billet comprend le transport de l'aéroport de départ jusqu'à celui de destination, à l’exception de toute autre prestation. En particulier, le prix figurant sur le Billet ne comprend pas les transferts terrestres opérés entre un aéroport et un autre, ou entre un aéroport et un terminal urbain.

Le prix du Billet est déterminé par le Transporteur conformément aux Tarifs en vigueur à la date de l’émission du Billet. Le prix sera déterminé pour le voyage aux dates spécifiques et pour l'itinéraire indiqué sur le Billet.

Tout changement d’itinéraire ou des dates de voyage peut impliquer une modification du Tarif applicable au Passager.

8.2 Taxes, frais et charges

Le Transporteur pourra facturer toute surcharge en supplément du prix du Billet, en application des Tarifs du Transporteur en vigueur à la date à laquelle le Transporteur aura émis le Billet. Ces surcharges peuvent notamment être des surcharges de carburant ou d'assurance.

Toutes taxes, tous frais, toutes charges ou toutes redevances imposés par le gouvernement d’un Etat, par toute autre autorité ou par le gestionnaire ou l’exploitant d'un aéroport seront à la charge du Passager en sus du Tarif applicable.

Lors de l'achat de son Billet, le Passager est informé de toutes taxes, tous frais, toutes charges ou toutes redevances non inclus dans le prix et ceux-ci peuvent, dans la plupart des cas, être mentionnés séparément sur le Billet.

Les taxes, frais, charges ou redevances peuvent être créés, imposés ou modifiés après la date d'émission du Billet. En cas de création, imposition ou modification de ces taxes, frais, charges ou redevances après l'émission du Billet, le Passager s’engage à s’acquitter du montant de ces taxes, frais, charges ou redevances.

De la même manière, si des taxes, frais, charges ou redevances payés par le Passager en plus du Tarif applicable lors de l'émission du Billet, sont supprimés ou réduits, le Passager pourra, à sa demande, être remboursé.

Si le Passager n’utilise pas son Billet, il peut demander le remboursement de toutes les taxes, frais, charges ou redevances qu’il aura payés, déduction faites des frais de dossier, si les textes applicables prévoient cette possibilité.

8.3 Devise

Sauf autorisation explicite et écrite du Transporteur ou de l’Agent Agréé, le prix des Billets ainsi que les taxes, frais, charges, redevances et surcharge ne sont payables que dans la devise indiquée par le Transporteur ou l’Agent Agréé lors de l’achat du Billet.

En cas de remboursement, en application des Conditions Générales de Transport, le Transporteur rembourse le prix du Billet ainsi que, le cas échéant, les taxes, frais, charges, redevances et surcharge de la même manière et dans la même devise que celle utilisée pour le paiement du Billet.

Article 9 – Refus d’embarquement et Interdiction de vol

9.1 Refus d’embarquement

Le Transporteur peut décider, à tout point d’embarquement et/ou de correspondance, de refuser de transporter un Passager et/ou ses Bagages, notamment lorsqu’au moins une des situations listées ci-dessous s’est réalisée, ou lorsque le Transporteur considère raisonnablement qu'une telle situation est susceptible de survenir :

  • L’état physique ou mental du Passager, ou son comportement présente un danger, voire un risque pour lui-même ou pour les autres Passagers, l'équipage ou les biens.
  • Le transport du Passager, ou celui de ses Bagages, est susceptible de compromettre la sécurité de l'aéronef, le transport des autres Passagers, la sécurité ou la santé de toute personne se trouvant à bord de l'aéronef ou la sécurité des biens transportés.
  • Le Passager a usé de menaces, de propos abusifs ou d'insultes, ou s’est comporté de manière menaçante, abusive, injurieuse ou violente à l'égard du personnel au sol ou d'autres Passagers, ou encore d'un membre du personnel navigant de l’aéronef.
  • Le Passager a, de manière délibérée, gêné un membre de l'équipage de l'appareil dans l'exercice de ses fonctions.
  • Le Passager est en état d'ébriété ou a consommé des drogues.
  • Le Passager est en possession de drogues illégales, ou lorsque qu’il existe des raisons légitimes d’estimer que le Passager est en possession de drogues illégales.
  • Le Passager refuse de se soumettre ou de soumettre ses Bagages à un contrôle de sécurité, et de manière générale, lorsque le Passager refuse de se conformer aux instructions en matière de sûreté ou de sécurité fournies par le personnel du Transporteur au sol ou de l'équipage de l'aéronef.
  • Le Passager a mis en danger la sécurité de l’aéronef ou d'une personne quelconque.
  • Le Passager est l'auteur d'une fausse alerte à la bombe ou d'une autre menace pour la sécurité.
  • Le Passager s’est rendu coupable d'une infraction pénale lors des procédures d'enregistrement ou d'embarquement ou à bord de l’aéronef.
  • Le Passager tente d'entrer sur le territoire d'un pays sans posséder pour cela des documents de voyage valables.
  • Les services de contrôle de l'immigration du pays dans lequel le Passager se rend ou d'un pays dans lequel il fait Escale, ont indiqué verbalement ou par écrit au Transporteur, qu'il a été décidé de ne pas autoriser le Passager à entrer sur le territoire de ce pays, et cela même si le Passager dispose ou paraît disposer, de documents de voyage valables.
  • Le Passager détruit ses documents de voyage au cours du Vol.
  • Le Passager a refusé d’autoriser le Transporteur à photocopier ses documents de voyage.
  • Le Passager a refusé de présenter ses documents de voyage à un membre du personnel navigant de l’aéronef quand il lui a demandé de le faire.
  • Le Passager demande aux autorités administratives compétentes l'autorisation d'entrer sur le territoire d'un pays dans lequel le Passager a atterri en qualité de Passager en Transit.
  • Le Transporteur, en transportant le Passager, contreviendrait à une quelconque législation ou réglementation ou à un acte administratif, ou encore une décision de justice.
  • Le Passager a refusé ou omis de communiquer au Transporteur des informations
  • qu'une autorité administrative lui a demandées de lui communiquer concernant le Passager, y compris toute information de passager demandée avant le Vol.
  • Le Passager ne présente pas un billet valable.
  • Le Passager n'a pas acquitté le prix du Billet ainsi que toutes taxes, tous frais, toutes charges ou toutes redevances afférant au Vol.
  • Le Passager ne satisfait pas aux conditions légales, règlementaires ou contractuelles requises pour permettre son transport.

9.2 Interdiction de vol sur le réseau de destinations d’un Transporteur

Lorsque les circonstances le requièrent, le Transporteur peut décider d’interdire à un Passager, pour une période déterminée ou indéterminée, de se faire transporter sur le réseau de destinations du Transporteur. Le Transporteur notifie par écrit au Passager sa décision.

Le Transporteur est en droit de refuser de transporter un Passager ou les Bagages d’un Passager auquel le Transporteur aura adressé une notification d'interdiction de transport lorsque le Passager aura acheté son Billet au cours de la période d’interdiction.

Article 10 - Bagages

10.1 Franchise de Bagages

Le Passager a le droit de voyager en franchise d’une quantité de Bagages (en nombre ou en poids). La franchise est mentionnée sur le Billet ou dans le cas d'un Billet Electronique ou d'un Titre de transport, sur l’itinéraire et le reçu. Elle dépend de chaque Transporteur.

10.2 Excédent de Bagages

Si les Bagages Enregistrés dépassent les limites de poids et de dimensions fixées par le Transporteur, le Passager doit verser un supplément tarifaire. Les informations relatives aux montants et aux modalités de paiement de ce supplément tarifaire sont disponibles auprès du Transporteur ou des Agents Agréés.

En tout état de cause, les Bagages ne pourront pas excéder un poids maximal fixé discrétionnairement par le Transporteur, notamment pour des raisons de sécurité. Des informations sont disponibles sur ce point auprès du Transporteur ou des Agents Agréés.

10.3 Objets non autorisés à être transportés

Le transport des articles suivants dans les Bagages (qu'il s'agisse de Bagages Enregistrés ou de Bagages à Main) est interdit :

  • les articles dont le transport est interdit en vertu du droit en vigueur dans tout Etat de départ, de destination, de survol ou de transit programmé,
  • les articles dont le transport est interdit en vertu des Conditions Générales de Transport, des conditions contractuelles ou de la réglementation du Transporteur,
  • les articles susceptibles de constituer un danger ou de mettre en danger l'aéronef, les personnes ou les biens se trouvant à bord de celui-ci. Au nombre de ceux-ci figurent les articles énumérés dans les instructions techniques pour le transport sans risque par avion des matières dangereuses de l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (OACI) et dans la publication de l'International Air Transport Association (IATA) intitulée « Dangerous Goods Regulations » (Réglementation en matière des produits dangereux),
  • les articles que le Transporteur considère raisonnablement comme intransportables en raison de leur caractère dangereux, du risque qu'ils représentent, de leur poids, de leur encombrement, de leur fragilité ou de leur nature périssable, ou encore de leur forme ou de leur nature (pour décider si un article est intransportable, le Transporteur prend en compte le type de l'appareil utilisé).

10.4 Armes à feu

Le transport des armes à feu et des munitions est soumis aux Réglementations sur les matières dangereuses de l'OACI et de l'IATA auxquelles il est fait référence ci-dessus.

Le transport de toutes armes à feu et munitions autres que celles destinées à la chasse ou au sport est en principe interdit. Cependant, lorsque les lois et les règlements applicables au transport concerné le permettent, le Transporteur peut accepter le transport des armes à feu et munitions autres que celles destinées à la chasse ou au sport. Dans ce cas, pour être autorisé à transporter des armes à feu et munitions autres que celles destinées à la chasse ou au sport, le Passager doit obtenir l’accord explicite, écrit et préalable du Transporteur. Dans ce cas, le Transporteur peut facturer des frais de manutention en relation avec l'acceptation des armes à feu et munitions. En outre, le Transporteur pourra appliquer à ces armes et munitions dont le transport est autorisé les frais applicables aux excédents de Bagages.

Dans certains cas, le transport d’armes à feu et munitions destinées à la chasse ou au sport peut être autorisé. Pour être autorisé à transporter des armes à feu et munitions destinées à la chasse ou au sport, le Passager doit obtenir l’accord explicite, écrit et préalable du Transporteur. Dans ce cas, le Transporteur peut facturer des frais de manutention en relation avec l'acceptation des armes à feu et munitions. En outre, le Transporteur pourra appliquer à ces armes et munitions dont le transport est autorisé les frais applicables aux excédents de Bagages.

Toutes les armes à feu et munitions transportées en tant que Bagages Enregistrés doivent être déchargées, leur sûreté doit être enclenchée et elles doivent être conditionnées et emballées de manière adéquate.

Toutes les armes à feu et les munitions doivent être transportées en tant que Bagages Enregistrés et ne peuvent en aucun cas être introduits dans la cabine de l'aéronef.

Le Passager doit être en possession des documents requis par les lois et réglementations applicables au transport concerné et par les Conditions Générales de Transport pour la possession et le transport des armes à feu et des munitions. A défaut, le Transporteur peut décider de ne pas transporter ces armes à feu et munitions. Le Transporteur conserve en tout état de cause le droit discrétionnaire de refuser le transport d’armes à feu et munitions.

10.5 Articles dangereux

Il est interdit d’introduire dans la cabine de l'aéronef un ou plusieurs des articles pour lesquels le Transporteur estime que leur présence serait susceptible d'affecter la sûreté et la sécurité de l'aéronef, des biens ou de toute personne à bord de celui-ci.

Il est interdit d’introduire dans la cabine de l'aéronef une arme, à feu ou autre, ancienne, un jouet ou une réplique de ces types d'armes.

Il est interdit d’introduire dans la cabine de l'aéronef une épée, un couteau, un arc, une flèche, ou toute autre arme ou objet similaire.

Lorsque le Passager se présente à l’embarquement avec des Bagages non Enregistrés interdits au sens de l’article 10, le Transporteur peut décider que le Passager peut enregistrer ses articles en tant que Bagages Enregistrés ou refuser de les transporter.

10.6 Les articles fragiles ou périssables

Les Bagages Enregistrés ne doivent contenir aucun article fragile ou périssable, ni aucun article dont la valeur est particulièrement importante, tel que notamment de l'argent liquide, des bijoux, des métaux précieux, des appareils électroniques personnels, des certificats d'actions, obligations et autres documents de valeur, des documents commerciaux ou professionnels, ou des passeports et autres pièces d'identité.

10.7 Refus de transporter des Bagages Enregistrés qui ne sont pas conditionnés de manière adéquate et sûre

Le Transporteur peut refuser des Bagages Enregistrés s’il considère que ces Bagages ne sont pas conditionnés convenablement et de manière sûre dans des contenants adaptés.

10.8 Fouilles, contrôles et radiographies des Passagers et Bagages

Pour des raisons de sûreté et de sécurité, le Transporteur ou un Agent Agréé peut contraindre le Passager à accepter d’être fouillé, contrôlé, et/ou à accepter que ses Bagages soient fouillés, contrôlés et radiographiés.

Le Transporteur ou l’Agent Agréé s’efforcera de fouiller, contrôler ou radiographier les Bagages du Passager en sa présence. Si, néanmoins, le Passager n’est pas disponible, ses Bagages pourront être fouillés, contrôlés et/ou radiographiés en son absence.

Si le Passager refuse d’autoriser le Transporteur ou l’Agent Agréé à procéder aux fouilles, contrôles et radiographies de sûreté et de sécurité nécessaires, le Transporteur refusera de transporter le Passager et ses Bagages.

Si, en conséquence d'une fouille d'un contrôle, ou d’une radiographie le Passager subit un Dommage, ou si une fouille, un contrôle ou une radiographie cause un Dommage à ses Bagages, le Transporteur n'en sera pas responsable, à moins que le Dommage ne soit directement et exclusivement le fait de la négligence ou de la faute du Transporteur ou de l’Agent Agréé.

10.9 Bagages Enregistrés

Le Passager doit indiquer, de manière claire et lisible, son nom, prénom et adresse sur chacun des Bagages Enregistrés. Lorsque le Passager enregistre ses Bagages, le Transporteur lui remet une Fiche d'Identification de Bagage pour chaque pièce.

Le Transporteur peut décider de transporter des Bagages Enregistrés par un même Passager dans des vols différents pour des raisons de sûreté et de sécurité ou des raisons opérationnelles. Dans un tel cas, le Transporteur livre les Bagages ayant été transportés sur un autre Vol au Passager, à moins que le droit en vigueur ne prévoit la présence obligatoire du Passager lors des contrôles douaniers.

10.10 Bagages à Main

Le Transporteur détermine discrétionnairement les dimensions et le poids maximum des Bagages à Main. En tout état de cause, ces Bagages doivent pouvoir être placés sous le siège devant le Passager ou entrer dans un compartiment Bagage de la cabine de l'aéronef.

Lorsque les Bagages à Main ne respectent pas les conditions fixées à l’article 10.10.a ou les conditions de dimensions et de poids fixées par le Transporteur, le Passager doit impérativement enregistrer lesdits Bagages.

Lorsque l'un des Bagages excède les dimensions et le poids maximum fixés pour les Bagages à Main, mais ne remplit pas les conditions requises pour être transporté en tant que Bagage enregistré, le Transporteur peut autoriser le Passager à le transporter dans la cabine de l’aéronef si, cumulativement :

  • Le Passager informe le Transporteur, avant de s’enregistrer, qu’il souhaite que ce Bagage voyage dans la cabine de l'aéronef,
  • Le Transporteur autorise, préalablement à l’enregistrement, que le Bagage voyage dans la cabine de l'aéronef, et
  • Le Passager s’est acquitté de tous frais supplémentaires applicables au titre de ce service, en application des Tarifs en vigueur au jour de l’enregistrement.

10.11 Collecte et livraison des Bagages Enregistrés transportés en soute

Le Passager doit récupérer ses Bagages Enregistrés dès que le Transporteur les a mis à sa disposition, soit à la destination finale soit au lieu d’Escale. A défaut, le Transporteur se réserve le droit de facturer au Passager des frais de garde. Les Bagages Enregistrés, non réclamés dans un délai de trois (3) mois à compter de la date de mise à disposition pourront être détruits, sans que le Passager puisse rechercher la responsabilité du Transporteur.

Seul le Passager détenant la Fiche d'Identification de Bagage et du bulletin de Bagages, lorsque celui-ci a été émis, est en droit de réclamer une pièce de Bagage enregistré.

Si la personne qui réclame un Bagage Enregistré n’est pas en mesure de produire la Fiche d'Identification de Bagage alors que cette Fiche d'Identification de Bagage a été émise lors de l’enregistrement, le Transporteur ne lui remettra le Bagage qu’à la seule condition que cette personne soit en mesure de prouver que le Bagage lui appartient.

10.12 Animaux

Lorsqu’il est admis, le transport d’animaux est soumis à l'acceptation explicite préalable et écrite du Transporteur à la Réservation.

Selon les destinations, le transport de ces animaux peut être soumis à des conditions, notamment de contrôle sanitaire dont le Passager doit prendre connaissance auprès du Transporteur et des autorités compétentes.

S’il est accepté comme Bagage, l'animal et sa caisse ne seront pas compris dans la franchise de Bagages, mais constitueront un excédent de Bagages, pour lequel le Passager devra acquitter le prix en application du Tarif en vigueur.

Lorsque le Transporteur autorise le transport des animaux, le transport n’est autorisé que sous réserve des conditions cumulatives suivantes :

  • Les chiens d'aide accompagnant un Passager à mobilité réduite seront embarqués dans la cabine de l'aéronef, lorsque la législation en vigueur le permet et si les dispositifs nécessaires existent dans les aéroports concernés, y compris dans les points de transit.
  • Les chiens d'aide accompagnant des Passagers à mobilité réduite seront transportés gratuitement.
  • Les chiens d'aide qui ne peuvent être embarqués en cabine, de même que les chiens et les chats de compagnie, seront transportés en tant que Bagages Enregistrés ou fret, conformément à la réglementation du Transporteur en vigueur à la date de la Réservation.
  • Tous les autres animaux doivent être transportés comme fret et il appartient au Passager de s’assurer qu'ils sont placés dans des conteneurs adaptés, adéquats et sûrs. A défaut, le Transporteur peut décider de ne pas les transporter.
  • Le Passager doit être en possession et présenter au Transporteur au moment de l’enregistrement et à tout moment au cours du transport, les documents sanitaires et certificats de vaccination, ainsi que toutes autorisations d'entrée sur le territoire, de transit et de sortie du territoire, de même que tous autres documents requis pour les animaux. A défaut de possession et de présentation de ces documents, le Transporteur sera en droit de refuser de transporter les animaux concernés. En outre le Passager devra rembourser au Transporteur toute amende, tout coût, toute charge, toute perte ou toute dette supportés ou subis par le Transporteur du fait du défaut de possession et/ou de présentation par le Passager des documents susvisés.
  • Il est de l’entière responsabilité du Passager de se procurer et de présenter tous les documents exigés par les autorités du pays d’accueil ou de transit. Le Transporteur n’est pas responsable des Dommages subis par le Passager en raison du défaut de présentation des documents sanitaires et certificats de vaccination requis par les législations et réglementations applicables à la possession, au transport et à la circulation des animaux, ainsi que de toute autorisation d'entrée sur le territoire, de transit et de sortie du territoire, de même que de tout autre document requis en relation avec les animaux du Passager.
  • Sauf lorsque le transport des animaux est régi par le régime de responsabilité d’une Convention qui en disposerait autrement, le Transporteur n’est pas responsable des pertes, des maladies, des lésions ou des décès des animaux transportés, à moins que le Transporteur ait directement et exclusivement causé la perte, la maladie, les lésions, ou le décès de l’animal transporté.

Article 11 - Horaires, recours en cas de retard et d'annulation et indemnisations pour refus d'embarquement

11.1 Horaires

Les heures de départ, d’arrivée et les temps de vols et le terminal de départ sont indiqués dans les horaires publiés par le Transporteur sur le Billet ou dans l’Itinéraire et le reçu fournis au Passager à titre indicatif et sont susceptibles de changer entre la date d’émission du Billet ou de l’Itinéraire et du reçu et celle du transport effectif. Les heures de départ, d’arrivée et les temps de vols, de même que le terminal de départ peuvent être modifiés par le Transporteur sans avertissement préalable.

Les heures de départ, d’arrivée et les temps de vols indiqués dans les horaires du Transporteur ne font pas partie du contrat conclu entre le Passager et le Transporteur. En conséquence, le Transporteur ne sera pas responsable, sauf lorsque la Convention est applicable, de quelque préjudice que ce soit, direct ou indirect, en cas de modifications de ces heures départ, d’arrivée et les temps de vols. Le Passager ne pourra en aucun cas demander au Transporteur une quelconque indemnisation du fait de la modification de ces horaires.

A l'exception d'actes ou d'omissions avec intention de causer un Dommage, le Transporteur ne sera en aucun cas responsable pour les erreurs ou les omissions dans les horaires ou de toute autre information dispensée par lui, ses employés, agents ou sous-traitants relativement aux heures de départ et d'arrivée ou aux autres informations relatives aux vols.

Le Transporteur n'assurera aucune responsabilité pour les vols de correspondances. Il s'engage à faire de son mieux pour transporter les Passagers et leurs Bagages avec diligence (obligation de moyens).

11.2 Recours en cas de retard et d'annulation

Le Transporteur peut décider, afin notamment d’empêcher l’annulation ou le retard important d’un vol, de faire transporter le Passager dans le cadre d’un vol assuré par un autre aéronef, et/ou par une autre compagnie aérienne.

Le Transporteur s’engage à respecter les Conventions, la législation et la réglementation impérative applicables au transport du Passager en matière de responsabilité du fait de retards, annulations et refus d’embarquement non justifiés par l’une des situations mentionnées dans les Conditions Générales de Transport. Le Transporteur ne sera soumis à aucune autre responsabilité contractuelle, délictuelle ou d’une autre nature, que celle imposée par les Conventions, les législations et réglementations impératives applicables au transport du Passager.

En particulier, en cas d’annulation d’un vol, ou de retard d’un vol d’au moins cinq heures, ou si le Transporteur n’effectue pas une Escale prévue, ou ne dessert pas la destination finale du Passager, ou si le Passager ne peut pas, par la faute directe et exclusive du Transporteur, effectuer un Vol de Correspondance pour laquelle il détient une Réservation confirmée, le Passager peut choisir l'un des recours suivants :

  • Le Transporteur s’engage à transporter le Passager à la destination indiquée sur son Billet, sur une autre de ses dessertes prévues présentant un siège disponible dans la classe pour laquelle il a acquitté le prix à la date la plus proche ou, à une date ultérieure de sa convenance. Dans ce cas, le Transporteur ne facturera aucun supplément, et si nécessaire, prolongera la période de validité de son Billet.
  • Le Transporteur s’engage à rembourser ou à faire rembourser le prix du Billet d’avion.

Article 12 - Remboursements de prix, surcharges, taxes, frais et charges

12.1 Dispositions générales

Un remboursement de Billets ne pourra se faire que lorsque le remboursement est explicitement prévu par les Conditions Générales de Transport ou la réglementation impérative applicable.

Les remboursements de Billets sont effectués exclusivement par le transporteur ayant délivré le Billet, après accord de celui-ci, et ne peuvent être effectués que lorsque le Billet a été délivré par le Transporteur ou l’Agent Agréé et lorsque le remboursement a été autorisé par le Transporteur.

Sauf indication contraire du Transporteur, le Transporteur ne rembourse ou ne fait rembourser que la personne qui a effectivement payé le Billet, sous réserve que celle-ci prouve suffisamment son identité.

Si le Passager n'a utilisé aucune partie du Billet, le remboursement est égal au prix et à toute surcharge, toute taxe, tout frais et toute charge payés par le Passager, déduction faite le cas échéant des frais d'annulation et de dossier.

Si le Passager n'a pas utilisé tout ou partie de son Billet, le remboursement sera au moins égal à la différence entre le prix et toutes surcharges, toutes taxes, tous frais et toutes charges payés par le Passager, et le prix, toutes surcharges, toutes taxes, tous frais et toutes charges correspondant au voyage entre les points pour lesquels le Passager a utilisé le Billet, déduction faite le cas échéant des frais d'annulation et de dossier.

12.2 Remboursement d'un Billet perdu

En cas de perte du Billet ou d’une partie du Billet, le Transporteur peut accepter de rembourser le prix du Billet dès lors que le Passager apporte une preuve suffisante de la perte de ce Billet ou de la partie de ce Billet et s’acquitte des frais d’annulation et de dossier. Le remboursement du Billet perdu, ou d’une partie de celui-ci, ne peut avoir lieu que si le Billet perdu n'a pas été utilisé et n’a pas déjà été remboursé ou remplacé.

Si le Transporteur ou l’Agent Agréé perd le Billet d’un Passager ou une partie de celui-ci, le Transporteur s’engage à remplacer ou faire remplacer le Billet ou la partie de Billet perdu. Toutefois, le Transporteur ne sera pas responsable des conséquences directes ou indirectes de la perte du Billet ou de la partie du Billet concerné, de sorte que le Passager ne sera pas en droit de réclamer une quelconque indemnisation au Transporteur de ce fait.

12.3 Non remboursement du prix

Sauf lorsque la législation, la réglementation ou la Convention applicable au transport du Passager ou à la vente du Billet concerné en dispose autrement, la faculté d’accorder le remboursement de la totalité ou d’une partie du Billet est laissée à la libre appréciation du Transporteur.

Le Transporteur se réserve notamment le droit de refuser le remboursement de la totalité ou d’une partie du Billet lorsque la demande de remboursement est remise au Transporteur après la fin de la Période de Validité du Billet.

Le Transporteur se réserve notamment le droit de refuser le remboursement de la totalité ou d’une partie du Billet lorsque, après son arrivée dans un pays, le Passager a présenté son Billet au Transporteur ou à des fonctionnaires ou agents publics, à titre de preuve de son intention de quitter ce pays, à moins que le Passager ne soit en mesure de prouver qu’il est autorisé à séjourner dans le pays en question ou qu’il quittera le pays sur une autre compagnie aérienne ou par un autre moyen de transport.

Article 13 - Comportement à bord de l'aéronef

13.1 Comportement dangereux

Si le Transporteur a de bonnes raisons de penser que le Passager met ou a mis en péril, pour quelque raison que ce soit, la sécurité, la sûreté du Vol, de l'aéronef ou de toute personne se trouvant à bord, y compris l'équipage, le Transporteur pourra prendre toutes les mesures de sécurité et de sûreté nécessaires, y compris de contrainte.

A l’atterrissage de l'aéronef, le Transporteur se réserve le droit de contraindre le Passager qui aura mis en péril, pour quelque raison que ce soit, la sécurité, la sûreté du Vol, de l'aéronef ou de toute personne se trouvant à bord, y compris l'équipage, à quitter l’aéronef et de refuser de le transporter sur les segments restant de son voyage figurant sur le Billet.

Le Transporteur se réserve également le droit de signaler l'incident survenu à bord aux autorités compétentes, afin qu'elles engagent des poursuites à son encontre en relation avec toutes infractions pénales dont le Passager pourrait être l'auteur.

Tel sera notamment le cas si le Passager a :

  • délibérément gêné l'équipage dans l'exercice de ses fonctions ;
  • omis de se conformer aux instructions de l'équipage en matière de sûreté ou de sécurité ;
  • omis de se conformer aux instructions « attacher votre ceinture de sécurité » ou « interdiction de fumer » ;
  • commis une infraction pénale ;
  • permis que son état, physique ou mental, soit affecté par la consommation de boissons, de médicaments ou de drogues ;
  • omis de se conformer aux instructions de l'équipage en matière de consommation de boissons, de médicaments ou de drogues ;
  • été l'auteur d'une fausse alerte à la bombe ou d'une quelconque autre menace à la sécurité ;
  • menacé, maltraité ou insulté l'équipage ou d'autres Passagers ;
  • eu un comportement menaçant, grossier, injurieux ou turbulent à l'égard de l'équipage ou d'autres Passagers.

13.2 Coûts de détournements résultant d'un comportement inacceptable

Le Passager est responsable de tous les Dommages directs et indirects causés par son comportement. En particulier, si, en conséquence du comportement du Passager, le Transporteur détourne l'aéronef vers une destination imprévue, le Passager devra payer tous les coûts liés à ce détournement. Le Transporteur se réserve le droit de poursuivre le Passager pour tous manquements commis à bord de l'aéronef.

13.4 Utilisation de dispositifs électroniques à bord de l'aéronef

Pour des raisons de sécurité, le Transporteur peut décider de ne pas autoriser les Passagers à utiliser des dispositifs électroniques à bord de l'aéronef, et notamment (sans que cette liste soit exhaustive) :

  • des téléphones mobiles ;
  • des ordinateurs portables ;
  • des tablettes et liseuses numériques ;
  • des enregistreurs personnels ;
  • des radios personnelles ;
  • des lecteurs MP3, de cassette et de CD ;
  • des jeux électroniques, ou
  • des dispositifs de transmission (par exemple, des jouets radiocommandés ou des talkieswalkies).

Article 14 – Services assurés par d'autres sociétés

Si le Transporteur accepte, dans le cadre du contrat de transport, de fournir au Passager d'autres services accessoires prestés par des tiers, il n'assumera aucune responsabilité pour ces services. La prestation de ces services, pour lesquels le Transporteur aura, le cas échéant délivré un Billet ou un autre titre, est régie par les conditions générales des sociétés fournissant ces services.

Article 15 - Documents de voyage, conditions d'entrée, inspections douanières et contrôles de sécurité

15.1 Dispositions générales

(a) Responsabilités et obligations du Passager :

Le Passager doit s’informer sur les conditions d'entrée sur le territoire applicables à tout pays dans lequel il se rend et de manière générale à l'ensemble des lois, règlements et actes de tous pays que le Passager quitte, dans lequel il entre ou qu’il traverse par avion ou dans lequel il se trouve en qualité de Passager en Transit et s’engage à s’y conformer.

Le Passager doit présenter au Transporteur, avant son voyage, au moment de l’enregistrement et de l’embarquement et en tout état de cause à tout moment, tous passeports, visas, certificats sanitaires et autres documents de voyage valides et valables nécessaires à son voyage. Lorsque la loi, la réglementation applicable le requièrent, le Passager doit être présent quand ses Bagages sont inspectés par les douaniers ou autres agents.

(b) Le Transporteur n’est en aucun cas responsable si le Passager :

  • n’est pas en possession des passeports, visas, certificats de bonne santé et autres documents de voyage nécessaires ;
  • est en possession de passeports, visas ou certificats de bonne santé ou autres documents invalides ou périmés ; ou
  • ne s’est pas conformé aux lois, règlementations et actes applicables ;
  • était absent lors du contrôle douanier de ses Bagages et qu’un Dommage a été subi dans le cadre de l’inspection.

(c) Le Transporteur se réserve le droit de demander au Passager d’être autorisé à effectuer des copies et à conserver ou faire conserver les originaux et les copies des passeports, visas, certificats de bonne santé et autres documents de voyage en sécurité jusqu’à la fin du Vol.

15.2 Refus à l’entrée d’un territoire

Le Transporteur n’est pas responsable du refus et des conséquences directes et indirectes d’un refus opposé au Passager par les autorités et le gouvernement de ce pays à l’entrée sur le territoire d'un pays. En conséquence, en cas de refus d’entrée sur le territoire d’un pays, le Passager devra payer :

  • toute amende, pénalité ou charge qui serait imposée au Transporteur par le gouvernement compétent en raison de ce refus ;
  • tous frais de détention qui seraient facturés au Transporteur ;
  • le prix du transport retour du Passager jusqu'à son lieu de départ ;
  • tous autres coûts que le Transporteur paierait ou devrait payer ou conviendrait de payer avec les autorités et/ou le gouvernement de ce pays. Le Transporteur n’est, en aucun cas, tenu de rembourser au Passager, dont l’entrée sur le territoire du pays de destination a été refusée, le Billet de transport vers le lieu où l’entrée lui a été refusée.

15.3 Remboursement des amendes, frais de détention et autres charges

En cas de non-respect par le Passager des lois ou règlements, ou d'autres obligations applicables en matière de voyage, d’entrée vers le pays à destination duquel le Passager a voyagé, ou encore en cas de défaut de production des documents nécessaires requis par ce pays, le Passager est tenu d’acquitter la totalité des amendes, pénalités, frais, charges ou coûts (tels que, par exemple, des frais de détention) payés par le Transporteur du fait du non-respect de ces lois, règlements, ou obligations.

Le Transporteur se réserve le droit de déduire le montant des sommes qu’il aura acquitté du fait du Passager de la valeur de toute partie non utilisée du Billet, ou de tout montant appartenant au Passager et se trouvant en la possession du Transporteur.

15.4 Inspections des douanes, de la police ou d’autres autorités publiques

Lorsque les lois, règlementations ou actes le prévoient, le Passager doit être présent lors de l'inspection de ses Bagages par les services des douanes ou d'autres fonctionnaires ou agents publics compétents. Le Transporteur n’est pas responsable des Dommages directs ou indirects subis par le Passager et/ou ses Bagages lors d'une inspection ou du fait de son absence lors de celle-ci.

15.5 Contrôle de sécurité

Le Passager autorise les fonctionnaires ou les agents publics, les agents des autorités aéroportuaires ou le Transporteur et ses Agents Agréés à réaliser des contrôles de sécurité sur lui ou ses Bagages et s’engage à ne pas s’y opposer.

Article 16 - Transporteurs successifs

Lorsque plusieurs transporteurs participent à la prestation de services de transport en vertu d'un Billet, ou au titre d'un Billet Complémentaire, le transport est considéré comme une opération unique pour l’application des Conventions.

Article 17 –Responsabilité de Dreamjet à l'égard du Passager et ses bagages

DreamJet applique la réglementation européenne (CE) n°261/2004 du Parlement européen et du Conseil du 11 février 2004, établissant des règles communes en matière d’indemnisation et d’assistance des passagers en cas de refus d’embarquement et d’annulation ou de retard important d’un vol, de sur-classement ou déclassement, et abrogeant le règlement CEE n°295/91ou tout autre règlement le complétant, s’y substituant ou le remplaçant. Au départ d’aéroports de pays tiers à l’Union Européenne, le Transporteur met en œuvre la réglementation applicable sur ce territoire. Les informations relatives aux droits des passagers en cas de retard, annulation ou refus d’embarquement notamment, peuvent être consultées sur le site internet de l’Union Européenne en suivant le lien ci-après: http://europa.eu/youreurope/citizens/travel/passenger-rights/air/index_fr.htm

17.1 Champ d’application

Les Conditions Générales de Transport régissent la responsabilité de DreamJet lorsqu’elle agit comme Transporteur.

Les conditions de transport des partenaires de Partage de Code de Dreamjet régissent la responsabilité de ces transporteurs. Les conditions générales de transport de chaque autre transporteur impliqué dans le voyage régissent la responsabilité de chacun de ces transporteurs. Ces conditions générales de transport peuvent prévoir des conditions et les limites de responsabilité plus restrictives que les Conditions Générales de Transport. Si le transporteur aérien effectuant effectivement le vol n'est pas le même que celui avec lequel un contrat de transport a été conclu, le Passager a le droit d'adresser une plainte ou une réclamation à l'un ou à l'autre.

17.2 Dispositions générales

Si la responsabilité de DreamJet est engagée, elle est engagée uniquement dans les conditions prévues par le présent article. En cas d'incompatibilité entre la Convention ou d'autres lois en vigueur et le présent article 17, la Convention et les autres lois applicables prévaudront si leur application est d’ordre public.

La responsabilité de DreamJet ne saurait être engagée dès lors que DreamJet ou ses agents :

  • se sont conformés aux lois, règlements et normes publiques en vigueur ; ou
  • que le Passager n'a pas respecté les lois, les règlements et les normes publiques en vigueur.

Sauf disposition contraire des Conditions Générales de Transport, la responsabilité de DreamJet est limitée aux Dommages compensatoires que le Passager est en droit de recevoir au titre de préjudices ou de coûts prouvés, conformément à la Convention ou aux lois applicables.

Le contrat de transport conclu entre DreamJet et le Passager (y compris les Conditions Générales de Transport) s'applique aux agents de DreamJet, ses préposés, employés et représentants de la même manière qu'il s'applique à DreamJet. En conséquence, le montant total que le Passager est, le cas échéant, en droit de recouvrer auprès de DreamJet, ainsi que de ses agents, préposés, employés et représentants n'excèdera pas le montant total de la responsabilité de DreamJet.

Aucune disposition des Conditions Générales de Transport ne constitue une quelconque renonciation à une exclusion ou limitation de responsabilité à laquelle DreamJet a droit en vertu de la Convention ou de toute loi susceptible de s'appliquer.

Aucune disposition des Conditions Générales de Transport n’interdit à DreamJet d'exclure ou de limiter sa responsabilité en vertu de la Convention ou de toutes lois susceptibles de s'appliquer, ni ne constitue une renonciation à un quelconque moyen de défense dont il dispose en vertu de la Convention ou de toutes lois susceptibles de s'appliquer, à l'encontre d'un quelconque organisme d'assurance sociale ou de toute personne susceptible de verser, ou ayant versé, une indemnisation en cas de décès d'un Passager, ou de lésion ou de Dommage corporel supporté par lui.

17.3 Indemnisation en cas de décès d'un Passager, de blessure ou de tout autre préjudice corporel subi par un Passager

DreamJet est responsable du Dommage survenu en cas de décès ou de blessure subie par un Passager, lorsque l’accident qui a causé le Dommage s’est produit à bord de l’aéronef qu’il contrôle ou au cours de toutes opérations d’embarquement et de débarquement de cet aéronef, et sous réserve des cas d’exonérations de responsabilité.

La responsabilité de DreamJet en cas de décès, de lésion ou de tout autre dommage corporel subi par un Passager du fait d'un accident, ne sera soumise à aucune limitation financière. Le montant du Dommage réparable couvrira uniquement la valeur du Dommage effectivement subi, telle qu’elle aura été fixée par accord amiable, par voie d’expertise ou par les tribunaux compétents.

DreamJet n’indemnisera le Passager qu’au-delà des montants reçus par ce dernier, au titre du régime social ou d’assurance auquel il est affilié et pour les seuls Dommages compensatoires.

Si le Dommage a été causé, en totalité ou en partie, par la négligence, ou tout autre acte fautif, ou une omission fautive du Passager blessé ou décédé, ou de la personne réclamant une indemnisation, DreamJet pourra être exonérée, en totalité ou en partie, de sa responsabilité, conformément au droit en vigueur.

De même, DreamJet pourra être exonérée, en totalité ou en partie, de sa responsabilité, si le décès, l’invalidité, la maladie ou les lésions corporelles survenus résultent de l’état de santé, physique ou mental du Passager, antérieur à son embarquement à bord du vol, ou de l'aggravation de celui-ci.

Lorsque les Dommages corporels sont susceptibles d'excéder 113.100 DTS par Passager, ils seront réduits en conséquence si le Dommage n'est pas dû à la négligence, ni à un autre acte fautif, ni à une omission imputable à DreamJet, ou imputable à un de ses agents, mandataires ou préposés ou si le Dommage est uniquement la conséquence de la négligence, d'un autre acte fautif ou d'une omission d'un tiers.

En cas de mort ou de lésion corporelle résultant d’un accident aérien, au sens de la Convention, des lois ou de la réglementation applicables, la personne identifiée comme Personne Ayant Droit à Indemnisation pourra bénéficier d’une avance lui permettant de faire face à ses besoins immédiats, en proportion du préjudice matériel subi. Cette avance ne sera pas inférieure à l’équivalent en EURO de 16.000 DTS par Passager en cas de décès. Sous réserve du droit en vigueur, cette avance sera payée dans les quinze (15) Jours de l’identification de l’ayant droit et sera déductible du montant définitif des réparations dues au Passager décédé.

Le versement d’avances ou paiements anticipés ne constitue pas une reconnaissance de la responsabilité de DreamJet et ces sommes pourront être déduites des montants versés ultérieurement par DreamJet à titre de dédommagement, en fonction de la responsabilité de celui-ci.

17.4 Indemnisation au titre de Dommages causés aux Passagers par un retard

Seul le Dommage direct, prouvé et résultant directement et/ou exclusivement d’un retard est réparable, à l’exclusion de tous Dommages indirects, qui ne relèvent pas exclusivement de son fait ou de toute forme de Dommage non compensatoire d’un préjudice effectivement subi. Le Passager devra établir l’existence du Dommage résultant directement et exclusivement du retard.

La responsabilité de DreamJet en cas de Dommage causé à un Passager par un retard est limitée à 4.694 DTS.

DreamJet ne sera pas responsable des Dommages causés au Passager du fait d'un retard, dès lors que DreamJet ou ses agents ont pris toutes mesures raisonnables pour éviter le Dommage, ou s’il était impossible pour DreamJet ou ses agents de prendre de telles mesures.

17.5 Indemnisation en cas de Dommages causés à des Bagages ou résultant d’un retard de Bagages

Si DreamJet délivre un Billet aux fins de transport par un autre Transporteur (autrement que sous le code de désignation de compagnie aérienne CE) ou enregistre un Bagage destiné au transport par un autre transporteur (autrement que sous le code de désignation de compagnie aérienne CE), DreamJet agit exclusivement en qualité d'agent de ce transporteur, qui sera donc seul responsable pour tout Dommage. Toutefois, en ce qui concerne les Bagages Enregistrés, le Passager dispose d’un droit de recours contre le premier ou le dernier Transporteur intervenant dans son voyage.

DreamJet n’est pas responsable, de quelque manière que ce soit, de Dommages à des articles que le Passager a placé dans ses Bagages Enregistrés en violation des interdictions prévues à cet égard par les Conditions Générales de Transport, ou s'agissant d'armes à feu autorisées, lorsque le Passager ne s’est pas conformé aux lois et règlementations applicables et aux Conditions Générales de Transport.

DreamJet n’est en aucun cas responsable de quelque Dommage que ce soit qui serait causé aux Bagages à Main ou à des articles placés par le Passager dans ses Bagages à Main.

La responsabilité de DreamJet ne pourra excéder le montant des Dommages directs et/ou exclusifs prouvés et DreamJet ne sera en aucune manière responsable des Dommages indirects, qui ne relèvent pas exclusivement de son fait ou de toute forme de Dommage non compensatoire d’un préjudice effectivement subi.

La responsabilité de DreamJet en cas de Dommage causé à des Bagages, y compris tous Dommages résultant d'un retard, est limitée à 1.131 DTS, sauf lorsque le Passager prouve que le Dommage résulte directement et exclusivement d'un acte ou d'une omission imputable à DreamJet ou à ses agents :

  • commis avec l'intention d'infliger un Dommage, ou
  • avec imprudence, et en sachant qu'il en résulterait probablement un Dommage, dans la mesure où le Passager rapporte la preuve du fait que les employés ou agents de DreamJet responsables de l'acte ou de l'omission agissaient dans le cadre de leurs fonctions.

Lorsque le Passager remplit valablement une déclaration spéciale, attestant d'une valeur plus élevée, et acquitte les frais applicables, la responsabilité de DreamJet sera limitée à la valeur plus élevée déclarée.

Sauf disposition contraire impérative, DreamJet n’est pas responsable du Dommage causé à un Bagage du fait d'un retard.

DreamJet n’est pas responsable des Dommages causés par les Bagages du Passager. Le Passager est seul responsable de tout Dommage causé par ses Bagages à d'autres personnes ou biens, y compris ceux de DreamJet ou de ses agents.

Article 18 – Plaintes concernant les Bagages

La réception d’un Bagage, par le Passager ou par une personne en possession d'un Bulletin de Bagage ou d'une Fiche d'Identification de Bagage, d'un Bagage Enregistré, sans réclamation de sa part dans les délais impartis, constitue une preuve suffisante du fait que ce Bagage lui a été remis en bon état et conformément aux Conditions Générales de Transport.

En cas de Dommages à des Bagages Enregistrés, le Passager doit adresser au Transporteur une réclamation écrite dès la découverte par lui du Dommage, et au plus tard dans un délai de sept (7) Jours de la date à laquelle le Passager reçoit le Bagage Enregistré concerné.

En cas de retard dans le transport de Bagages Enregistrés, le Passager doit adresser au Transporteur une réclamation écrite dans un délai de vingt et un (21) Jours suivant la date à laquelle le dernier Bagage enregistré a été mis à sa disposition.

Article 19 – Délais de recours

Le Passager ou ses ayants droit sont déchus de leur droits à indemnisation lorsqu'aucune action n'est introduite dans un délai de deux (2) ans à compter de :

  • la date d'arrivée au lieu de destination ;
  • la date à laquelle l'aéronef aurait dû arriver ; ou
  • la date à laquelle le transport a pris fin.

La méthode de calcul du délai de prescription sera déterminée par la législation de la juridiction compétente pour connaître du recours.

Article 20 – Notifications et délais

En ce qui concerne les envois de notifications, le Transporteur ne comptera pas le jour d'envoi de ladite notification. Pour déterminer la validité d'un Billet, le Transporteur ne comptera pas le jour où il a été émis, ni celui où le vol a commencé.

Article 21 – Fin du Contrat

Si le Passager ne respecte pas les dispositions contenues dans le contrat de transport, les Conditions Générales de Transport, les réglementations du Transporteur et les lois et règlements applicables, le contrat de transport sera résilié de plein droit sans préavis ou notification formelle préalable, et les montants déjà collectés sur le prix du Billet seront conservés définitivement par le Transporteur.

Article 22 –Loi applicable et Tribunal Compétent

Sauf disposition d’ordre public contraire : (i) les Conditions Générales de Transport sont soumises à la loi française, à l’exclusion de toute Convention ou règles relatives aux conflits de loi ; (ii) tout litige relatif aux Conditions générales de Transport et aux activités qu’elles régissent sera porté devant le Tribunal compétent de Paris (France).

En application de l’article R322-2 du code de l’aviation civile français, toute action en responsabilité contre le transporteur du fait de la prestation de transport sera portée, au choix du demandeur, soit devant le tribunal du domicile du transporteur, du siège principal du transporteur ou du lieu où il possède un établissement par le soin duquel le contrat a été conclu, soit devant le tribunal du lieu de destination.

En cas de litige entre le professionnel et le consommateur, ceux-ci s’efforceront de trouver une solution amiable.

A défaut d’accord amiable, le consommateur a la possibilité de saisir gratuitement le médiateur de la consommation dont relève le professionnel, à savoir l’Association des Médiateurs Européens (AME CONSO), dans un délai d’un an à compter de la réclamation écrite adressée au professionnel.

La saisine du médiateur de la consommation devra s’effectuer :

- soit en complétant le formulaire prévu à cet effet sur le site internet de l’AME CONSO : www.mediationconso-ame.com ;

- soit par courrier adressé à l’AME CONSO, 11 Place Dauphine – 75001 PARIS.